C'est quoi le vélo Trial ?

Le vélo trial est un sport mécanique qui se pratique avec un vélo adapté, aussi bien indoor que dans la nature, en forêt, dans une carrière, etc…

Il peut également se pratiquer en ville, sur des obstacles tels que des murs ou des constructions en béton.


En compétition, le but est de sortir d’une zone, divisée en plusieurs secteurs dans lesquels des passages sont balisés par des flèches. Chaque passage fait gagner 10 points. En principe, il y a 6 secteurs ce qui peut rapporter 60 points. Les points sont cumulés à chaque zone. Si le participant pose un pied au sol, il peut continuer son parcours mais ne marque pas les points du secteur. Les points accumulés avant la faute sont gardés. Au bout de 2 minutes, le concurrent encore en course est arrêté.

Le vainqueur est le pilote accusant le plus de points.


Les vélos :

Les vélos se déclinent principalement en 2 catégories :

les 26 pouces, issus du VTT



les 20 pouces qui ont leur origine dans le BMX.



Il existe également des vélos de 24 pouces, inéxistants en compétition, mais prisé par les adeptes de « Street trial », dont l’ambassadeur incontesté est sans doute l’ecossais Dany Macaskill.



AncreJ'aimerais faire du vélo trial. Mais de quel matériel ai-je besoin ?

​​​​​​​L'indispensable : LE CASQUE.


Protéger votre tête est vital. Une mauvaise chute et votre vie peut rapidement être en danger. Un nombre incalculable de modèles sont disponibles, alors aucune excuse pour ne pas trouver celui qui vous convient.

La règle d'or : On ne monte pas sur un vélo, sans son casque !​​​​​​​

Les gants :


Ils ont plusieurs fonctions en trial. Ils empêchent la formation de cloques engendrées par des frottements répétés et ils protègent bien évidement vos mains en cas de chute. L’idéal est de se procurer des gants fins, afin d’avoir un bon touché.

Les protège-tibias :


Les retours de pédales sont monnaie courante en trial et autant vous dire que ça fait mal et que ça laisse des vilaines traces. Pour protéger vos tibias, différents types de protections s’offrent à vous. Certains sont dotés de protections pour les genoux, d’autres pour la malléole. Ils peuvent être sous forme de collants ou de coquilles rigides.

Les chaussures :


Certaines chaussures sont spécialement conçues pour le trial, mais ce ne sont pas les seules à faire l’affaire. Si vous décidez d’acheter des chaussures de sport, les points importants lors de votre choix seront :

des semelles plates, qui procurent de bonnes sensations sur les pédales et un certain confort; des semelles pas trop fines, ni trop épaisses. Il est important d’avoir un minimum de sensations sur les pédales afin de faire corps avec le vélo. Les semelles trop fines ne résisteront pas et seront inconfortables à cause des pédales agressives.

Un bon maintien de la cheville peut éviter les entorses.

Et voilà, vous êtes prêts pour débuter. Reste plus qu'à choisir un vélo solide et de s'entraîner !

N'hésitez pas a prendre contact avec nous, pour de plus amples informations !