JMJ 2017 Viborg (DK)

image-8340443-20819562_490315941321764_7275625766159397202_o.jpg
A un cheveu du podium mondial !

Début août, les jeunes espoirs du vélo trial se sont retrouvés dans le Jutland danois, à Viborg, l’une des plus vieilles villes du pays pour se confronter dans une compétition digne d’un péplum viking. Un authentique climat danois attendait les 175 participants de 9 à 16 ans, provenant de 16 nations.
Sous l’organisation du club local et selon les critères de l’UCI, les Jeux Mondiaux de la Jeunesse (JMJ) se sont déroulés comme lors des compétitions élites en plusieurs actes.
Le premier, et non des moindre, a été la compétition par équipe. Il y a 6 catégories d’âge et chaque pays doit envoyer un seul champion par catégorie. Chaque pilote passe dans 5 secteurs en franchissant différents obstacles qui rapportent 10, 20, 30 ou 40 points. Au terme de la compétition, la nation qui a accumulé le plus de points est championne du monde. A noter que si un pilote tombe au milieu d’un secteur, seuls les points accumulés jusqu’à sa chute sont comptabilisés. A ce jeu, la Suisse (390 points) talonne la France (410), tenante du titre, et termine 4ème à 20 petits points de nos voisins. C’est la République Tchèque (490) qui s’octroi le titre devant l’Espagne (450).
C’est donc une médaille en chocolat que les jeunes du Vélo Trial Broye Jorat (VTBJ) ont ramené dans leurs bagages. Mais plus important que tous les trophées ou médailles c’est que ces enfants sont rentrés avec la conviction et le plaisir d’avoir donné le meilleur d’eux-mêmes sous le maillot de leur équipe nationale.
Dans les compétitions individuelles, le concours se déroule en 2 étapes. La demi-finale qui permet au 8 ou 12 premiers de se qualifier pour la finale. Il fallait franchir 2 fois 5 zones. 16 petits suisses ont participé à ces jeux. Parmi eux, 6 vaudois, tous membres du Vélo Trial Broye Jorat (VTBJ). Pour certains, il s’agissait de leur première confrontation internationale, pour d’autre, une simple formalité, ou presque.
En poussins, Romain Girardin termine dernier, avec un score maximal. Notons qu’il s’agissait de son premier concours international. En jeunes filles, Camille Girardin ne parvient pas se hisser en finale et fini 11ème avec 48 points. En benjamins, Théo Benosmane et Jules Morard terminent 22 et 25ème sur des scores de 42 et 48 points. En Minimes, Michaël Repond se classe 22ème avec 49 points. Kouzma Rehacek fini lui à la 32ème place avec 50 points. Le meilleur résultat de cette sélection suisse revient à Sheyla Wipf (Vordemwald), deux fois titrée en catégorie jeunes filles, qui s’octroi la 3ème marche du podium dans la catégorie filles 12-16 ans, alors qu’elle n’est âgée que de 12 ans !
Nous ne pouvons pas terminer cette chronique nordique sans remercier le staff de l’équipe suisse jeunesse, M. Roman Iten, M. Jean-Daniel Savary et Mme Debi Studer, ainsi que tous les parents et supporters de nos champions en herbe.